Prosélytisme insupportable

Lors de la veillée pascale, le pape François appelle à porter la foi « jusqu’aux confins de la Terre » (c’est ici pour l’article du Monde)

Quelle plaie cette religion !

Advertisements
Tagged

1+2+3+4+…=-1/12

Pretty amazingly, this equation is found in physics, so it is no joke.

For those interested, an article gives more background information about this. See here.

Tagged ,

Space travel, faster than light

Travelling faster than light, without breaking Einstein’s relativity rule, possible? Seems like it… Check out the explanation and NASA plans here.

Le Royaume-Uni, “État-voyou”

Effarant…

“L’Opération Tiberius montre une pénétration systématique par la corruption, les pressions, le chantage, etc., du crime organisé dans les principaux organes de police, de la justice, du système carcéral, des impôts, des douanes, etc., bref tout ce qui forme l’appareil interne de la sécurité et de la justice courantes dans ce pays.”

Lire ici.

Tagged

3 Myths that block progress for the poor

Bill Gates is very persuasive in his fundation annual letter. He even made me reconsider my views on aid. Maybe he will for yours too.

Tagged

Free will

Interesting article about what believing in free will means to you: “Free will may be partly what oils the wheels of society, what encourages us to treat each other respectfully”

If you cannot – like me – read properly the 2nd paragraph, here it is:

“But, say some scientists and philosophers, this sense of agency is an illusion: you were hungry and that’s why you ‘wanted’ cereal; you were bored and fed up of being inside so you ‘decided’ to get some exercise; and as for itchy noses, well there is a biological cause for that as well. From a determinist viewpoint each of these actions, and their causes, as well as their causes and their causes can be traced right back to my birth, then back through my parents’ lives, then right back, like clockwork, to the beginning of the universe.”

Tagged

Then don’t worry

Post image for The most useful feel-good internet meme you’ll ever see

For some interesting comments about that meme, check that article.

Tagged

Délinquance : le sévère constat d’un général

Florilèges du Général Soubelet, n°3 de la gendarmerie, devant des députés :

– à «moins de 300 euros» de préjudice «on remet tout le monde dehors»

– 65% des cambrioleurs interpellés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 «sont à nouveau dans la nature»

A voir : article et vidéo.

Tagged

De la différence entre les complots et le complotisme

Chapeau bas M. Lordon :

Il faudrait sans doute commencer par dire des complots eux-mêmes qu’ils requièrent d’éviter deux écueils symétriques, aussi faux l’un que l’autre : 1) en voir partout ; 2) n’en voir nulle part.

Il serait temps de faire la part des complots – comme faits avérés, puisqu’il en existe certains – et du complotisme – comme forme générale –, soit d’en appeler, en quelque sorte, à une pensée non complotiste des complots, c’est-à-dire aussi bien : 1) reconnaître qu’il y a parfois des menées concertées et dissimulées – on pourra les appeler des complots, et 2) refuser de faire du complot le schème explicatif unique de tous les faits sociaux, ajouter même que de tous les schèmes disponibles, il est le moins intéressant, le moins souvent pertinent, celui vers lequel il faut, méthodologiquement, se tourner en dernier… et ceci quoiqu’il ait parfois sa place ! Et il faudrait surtout consolider cette position intermédiaire à l’encontre de tous ceux pour qui maintenir l’amalgame des complots et du complotisme a l’excellente propriété de jeter le bébé avec l’eau du bain, en d’autres termes de garantir l’escamotage des faits de synarchie avec la disqualification de la forme « complotisme ».

L’article complet est .

L’analyse de l’absence de réaction des peuples est également brillante :

Alors ça, c’est la grande question et il n’y a pas de réponse générale, il n’y a que des cas particuliers. Comment se produit une formation d’affects collectifs suffisamment puissants pour déterminer un mouvement de désir collectif lui aussi, c’est-à-dire des mises en mouvement de corps, de corps nombreux, qui vont faire des choses inhabituelle et secouer l’ordre social, voire éventuellement le renverser ? On ne sait pas, mais à chaque fois qu’observe-t-on : l’ordre social en place a fini dans le temps long à se rendre odieux, et il y a quelque part, dit Spinoza, un point d’insupportable.

Enfin, la critique du format des émissions politiques est “spot on” :

la situation standard est plutôt celle d’un plateau à plusieurs invités, cette parodie de « débat » où les médias aiment à trouver la confirmation de leur essence démocratique, alors qu’aussi bien le déséquilibre des forces contradictoires en présence (quand les forces sont véritablement contradictoires, c’est-à-dire que tous les experts ne disent pas à quelques variantes près la même chose), la complicité active de l’animateur, généralement un de ces « grands » des médias dont on sait de quel côté ils penchent, l’indigence des formats, c’est-à-dire des temps alloués à la parole, et le climat de demi-foire d’empoigne avec interruptions permanentes conspirent pour rendre absolument impossible de développer un point de vue hétérodoxe, d’emblée privé de tout l’arrière-plan de (fausses) évidences, de cela-va-de-soi (« On ne peut pas augmenter les impôts; », « La flexibilité est nécessaire. », « Comment peut-on envisager le protectionnisme dans une économie mondialisée. ») accumulés pendant deux décennies.

A lire ici.